Images que l’on peut toucher

Maria DEL PILAR CORRERA SILVA

Considérer que des images surgissent grâce au toucher est une voie nouvelle ouverte par des travaux comme celui-ci. Mais son auteur souhaite ajouter un autre élément, paradoxalement, intangible: le souhait d’un accès véritablement égal à la richesse des connaissances accumulées par l’être humain.
Dans ce cas précis, il s’agit d’une richesse que nous pensons donnée à tous: quoi de plus commun que les images, dont nous nous servons et dont nous sommes saturés, qui nous entourent et qui nous dépassent et qui nous harcèlent jusqu’à l’écœurement. Mais tous ne l’ont pas en partage.
Une chance s’offre ici au Design, et à d’autres disciplines. Il peut non seulement trouver une justification sociale, après être devenu une valeur marchande, mais aussi se lancer un défi. Comment remplir la tâche merveilleuse et difficile d’intégrer au monde de l’image ceux qui n’y ont pas accès, en raison de l’âge, de la maladie ou de la privation de vision oculaire? Et comment leur fournir les matériels et les instruments qui, grâce au toucher, leur permettront de voir ce qui jusqu’à présent leur était caché ?

30,00

Collection: Subcollection: Corpus Tactilis "Theoria" Tags: ,
  • 978-2-36593-045-1

Sommaire

Introduction

1ère partie : L’image et ses modes de perception

1 – Etudes sur l’image

1.1 Préliminaires

1.2 A la rencontre de l’image, entre deux modes de représentation

1.3 Approche épistémologique de l’image

1.3.1 À propos de l’étude de l’image et notes sur une théorie générale de l’image

1.3.2 De la difficulté de définir le mot image

1.3.3 Possibilité théorique de l’image tactile

1.4 Du problème de l’iconisme et de ses représentations

2 – Etudes sur la perception

2.2 Autres modalités sensorielles

2.2.1 Perception somatosensorielle

2.2.2 Sens du toucher

2.3 Etudes sur la perception tactile

2.3.1 Approche des études sur la perception tactile

2.3.2 Conversation sur l’Aveugle de Molyneux, première étape

2.3.3 Le toucher en action, deuxième étape

2.3.4 Evolution contemporaine de la psychologie du toucher

2.3.4.1 Quelques comptes rendus

2.3.4.2 Etudes actuelles

2.3.4.3 Types de stimuli tactiles

2.3.4.4 Propriétés perceptives de l’objet pour le toucher

2.3.4.5 Propriétés spatiales des stimuli tactiles

2.3.4.6 Stratégies exploratoires nécessaires dans la modalité tactile

2.3.4.7 Conditions pour la perception tactile

2.3.4.8 Image mentale et perception tactile

3 – La cécité est les représentations tactiles

3.1 Représentation tactile de l’écriture

3.2 Représentation tactile de l’espace

3.2.1 Elargissement de la perspective

3.2.2 Cartes géographiques à toucher

3.2.3 Les variables graphiques élaborées par Bertin et leur possible application à la modalité tactile

3.3 Représentation tactile de l’information visuelle

3.3.1 Passé et présent des images visuelles

3.3.3 Analyse générale des aspects formels et théoriques des représentations tactiles de l’information visuelle

2ème partie : Formalisation tactile de l’image

4 – Approche théorique de l’image tactile

4.1 L’image tactile versus l’image visuelle

4.2 Matérialisation de l’image tactile

4.2.1 Définition et corporalité de l’image tactile

4.2.2 Plan originel, format de l’image tactile

4.2.3 Propriétés des objets selon leur mode de reproduction

4.3 Eléments configurateurs de l’image tactile

4.3.1 Eléments morphologiques de l’image tactile

Le point

La ligne

Les zones ou surfaces bidimensionnelles

La forme

La texture, c’est-à-dire, le grain, la trame

4.3.2 Eléments dynamiques de l’image tactile, l’orientation

4.3.3 Eléments scalaires de l’image

4.3.4 Propriétés du plan originel tactile, le relief (la valeur)

4.4 L’image tactile comme signe iconique

4.5 Système de reproduction par thermoformage

4.6 Remarque

3ème partie : L’image tactile et sa corporalité théorique et formelle

5 – Règle d’élaboration et de développement d’un canon de l’image tactile

5.1 Préliminaires : de l’optique à l’haptique

5.2 Méthodologie et processus de design

6 – La perception dans le cadre de la biologie

6.1 L’homme et la nature, vers un accouplement structurel : approche de la pensée de H. Maturana et F. Varela

6.2 Le verbe et l’image : concept « d’énaction » de F. Varela

7 – Approche de la perception haptique de l’information visuelle à partir des théories de J. Gibson

7.1 Le stimulus, base de la perception tactile

7.2 Psychophysique des modèles graphiques tactiles

7.3 Perception haptique du milieu

8 – Traitement de l’information visuelle en modèles tactiles sur la base des théories de D. Marr

8.1 « Voir » le monde par l’intermédiaire des représentations

8.2 Cadre théorique approprié à la représentation de l’image tactile

8.3 Images visuelle et tactile, une représentation spatiale du monde

8.4 Critères pour juger de l’efficacité de la représentation d’une forme

8.5 Options en vue de l’élaboration d’une représentation de la forme

8.6 Reconnaissance de la forme graphique tactile « une expérience »

9 – La théorie de la Gestalt et la perception de la forme graphique tactile

10 -Approche de l’élaboration d’un canon pour l’image tactile

10.1 A la recherche d’une description de l’image tactile

10.2 Un canon dans l’histoire

10.3 Le canon égyptien, représentation tactile de l’information visuelle

11 – Design et histoire

11.1 Un chemin tout tracé

11.2 Transformation de l’information visuelle en information tactile

11.2.1 Ebauche primitive. Information du monde visuel

11.2.2 Ebauche en 2½D : du visuel au tangible

11.2.3 Représentation du modèle 3-D tactile, un apport du design

12 – Elaboration du prototype de planche tactile pour la communication du monde visuel. Approche d’une sémiologie du signe tactile

12.1 Attributs du design

12.2 Elaboration d’un cadre de coordonnées centré sur le percevant sur un plan sémiotique tactile

12.3 La théorie écologique de la perception dans l’élaboration des images tactiles

12.4 Orientation et perspectives du design tactile

Conclusion

Bibliographie

Maria DEL PILAR CORRERA SILVA (text)

Professeure à l’Universidad Tecnológica Metropolitana de Santiago du Chili et chercheur au Centre for Tactile Cartography.

BERNARD Anne (traduction)