Psychologie et art des aveugles

Gerà RÉVÉSZ

[…] L’Haptique (et donc aussi la psychologie des aveugles) a toujours été le parent pauvre de la psychologie. Les remarquables avancées dans les domaines de l’Optique et de l’acoustique, aussi bien que l’importance pratique de la vue et de l’ouïe, ont détourné l’attention des chercheurs d’un sujet apparemment peu pertinent. Ils ont travaillé aussi avec l’idée erronée que l’Haptique n’appartient pas aux sens supérieurs, parce que, d’un point de vue biologique, l’organe du toucher se situe à un stade nettement inférieur à celui des organes perceptifs de la vue et de l’ouïe. Bien que nos perceptions visuelles et auditives présentent un degré plus élevé de différenciation et bien qu’elles puissent détenir une valeur culturelle plus élevée, et ce parce que les fonctions du discours et de la création artistique en dépendent, cela n’exclut pas que la fonction du sens haptique constitue, sur les plans théorique et pratique, un domaine important de la psychologie sensorielle qui mérite des recherches approfondies.
L’organe tactile est en contact direct avec le monde des objets; sa fonction consiste à nous permettre d’acquérir des connaissances sur le monde matériel et à vérifier la justesse de nos impressions visuelles. C’est à nos organes tactiles et moteurs que nous devons de posséder un instrument incroyablement précis –notre main– qui nous permet de maîtriser la nature et de construire les bases matérielles de la culture et de la civilisation.

25,00

Collection: Subcollection: Corpus Tactilis "Historia" Tags: ,
  • 978-2-36593-080-2

Gerà RÉVÉSZ (text)

Gerà RÉVÉSZ (1878-1955) est un psychologue hongrois, qui est considéré comme un pionnier de la psychologie européenne. En 1920, il fut appelé à l’Université d’Amsterdam aux Pays-Bas, et commença ses recherches sur le sens du toucher. Il a dirigé un laboratoire psychopédagogique qui ne dura pas longtemps, faute de fonds. En 1935, il fonda la revue Acta Psychologique avec David Katz. C’est lui qui a introduit le terme “haptique”, terme largement utilisé depuis les années 50.