Recouvrer la vue après une cécité précoce : une étude de cas

Richard LANGTON GREGORY ; Wallace JEAN G.

[…] Même si Molyneux a posé sa fameuse question il y a près de 300 ans, l’intérêt porté à la question de recouvrer la vue quand on a été aveugle précoce et qu’on a vécu aveugle longtemps est relativement récent. En 1932, le Dr. M. von Senden a soigneusement compilé la littérature sur la perception de l’espace et de la forme chez les aveugles congénitaux, avant et après opération, et il est parvenu à d’importantes conclusions. En particulier, il a souligné la façon lente, laborieuse et imparfaite avec laquelle ces patients acquièrent la perception de la forme, et leur propension aux “crises” émotionnelles lorsque, devenus voyants, ils découvrent l’étendue réelle de leur déficience. Malheureusement, la monographie du Dr. von Senden est restée méconnue des psychologues, du moins dans ce pays, et ce n’est qu’en 1949, lorsque le Dr. Donald Hebb a publié son passionnant ouvrage The Organization of Behavior, que son importance a été fort appréciée. Comme tout psychologue le sait, le Dr. Donald Hebb accordait une importance considérable aux résultats de Herr von Senden, et il a largement mis en lumière la nature de la perception visuelle et son développement dans la petite enfance. Bien qu’il y ait des désaccords concernant l’interprétation de ses résultats, il est certain que les idées du Dr. Hebb ont eu une influence stimulante sur la pensée  de la psychologie contemporaine.

20,00

  • 978-2-36593-113-7

Richard LANGTON GREGORY ; Wallace JEAN G. (texte)

Richard Langton Gregory (1923-2010) est un psychologue et neuropsychologue de l’université de Bristol. Il fonda le département de l’intelligence artificielle de l’Université d’Edinburgh, fut membre fondateur de la Société de psychologie expérimentale, et son intérêt particulier s’est dirigé vers les illusions d’optique pour ce qu’elles enseignent sur la perception visuelle, comme en témoigne sa bibliographie.

Jean G. était un psychologue. Son dernier poste connu est celui d’assistant de recherche à l’Université de Cambridge.