Tenture de l’Apocalypse d’Angers

Catherine LEROI- Hoëlle CORVEST

La première adaptation tactile de l’une des plus célèbres tentures au monde.

Cinquième titre de cette collection unique, ce nouveau volume destiné aux malvoyants et aux non-voyants propose de découvrir du bout des doigts les panneaux colorés de la plus ancienne et la plus grande tapisserie médiévale conservée, présentée dans son écrin angevin.

Après quatre volumes principalement consacrés à des édifices architecturaux, celui-ci propose de « lire avec les doigts » un chef d’œuvre unique de l’art médiéval : la tenture de l’Apocalypse. Aujourd’hui encore, ses 103 mètres de long donnent le vertige ; il faut pourtant se souvenir qu’elle en faisait à l’origine près de 140 ! Commandée par le duc Louis Ier d’Anjou, fondateur de la quatrième maison d’Anjou, elle fut tissée à la fin du 14e siècle. Entreprise dans une période de forte effervescence culturelle, avec d’immenses moyens, elle a été réalisée en sept ans, délai exceptionnellement court pour une telle œuvre.

La tenture illustre le dernier livre de la Bible, l’Apocalypse, écrit par l’évangéliste saint Jean à la fin du Ier siècle de notre ère, montrant les fléaux qui s’abattent sur l’humanité et les combats entre le Bien et le Mal. Elle s’achève par l’image rassurante de la victoire de Dieu délivrant un grand message d’espoir, contrairement à ce que son titre laisse imaginer. Véritable fresque du temps médiéval, elle reflète aussi les troubles contemporains de sa création.

Symboles, personnages divins, démons, bestiaire fantastique côtoient des figures fort réalistes de paysans, de gens de guerre et d’hommes d’église qui sont autant de témoins de l’époque où elle fut conçue.

L’ouvrage remet cet ensemble dans le contexte imposant du château d’Angers où la tenture est installée depuis 1954, de retour de la cathédrale. Il prend également en compte les récentes restaurations du logis royal, construit au 15e siècle par le roi René d’Anjou, ainsi que des remparts sud.

 

 

36,00

  • LIVRET D’ACCOMPAGNEMENT : 60 pages illustrées
  • PLANCHES GAUFRÉES : 30
  • CD audio au format DAISY
  • Le Pachica utilisé pour les planches gravées, un papier rare importé du Japon

 

  • Figurative
  • 9782757703120
  1. Angers au cœur du territoire (2 planches tactiles)
  2. Plan de la ville (2 planches)
  3. Le château (7 planches)
  4. La tenture de l’Apocalypse (19 planches)

Catherine LEROI- Hoëlle CORVEST (text)

Catherine Leroi est chargée des publics et du développement au château d’Angers, Centre des monuments nationaux.

Hoëlle Corvest, non voyante, a été responsable de l’accessibilité du public handicapé visuel à la Cité des sciences et de l’industrie et au Palais de la Découverte. Spécialiste de la restitution des images en relief, elle anime des ateliers de lecture d’images tactiles. Elle est l’auteure des commentaires de lecture des planches tactiles.

Christian Bessigneul et ses collaborateurs de l’Institut pour la recherche d’applications gravées (tactile artwork)

Christian Bessigneul est graveur et spécialiste en aménagements audio-tactiles.

l’Institut pour la recherche d’applications gravées (IRAG) encourage la réflexion artistique, technique et pédagogique appliquée aux différents genres de gravure.

Cet ouvrage peut servir de support au déroulement d’ateliers collectifs d’initiation à la lecture de l’iconographie en relief.

Presse :

“Une association d’écrits en braille et d’illustrations imprimés en relief, qui « ouvre des mondes jusque-là interdits ». (…) Une initiative à encourager les yeux fermés.”
Julien Helmlinger, Actualitté.com

Prix :