Le dessin et les aveugles

John Miller KENNEDY

Un point très important sur lequel repose une grande partie de ce livre, est que les propriétés spatiales des surfaces sont accessibles aussi bien par le toucher que par la vision. La main peut sentir les angles et les arêtes que l’œil peut voir. Si de nombreuses propriétés sont perçues à la fois par le toucher et la vision, il est donc raisonnable de penser que les systèmes perceptifs visuel et tactile partagent de nombreux principes opérationnels pour percevoir les formes de notre environnement. Les environnements des personnes voyantes et des personnes aveugles sont composés de manière similaire. Une table est à la fois une table visuelle et une table tactile. Et si nous partageons le même domaine et si nous sommes intéressés par les mêmes propriétés, si le toucher et la vision utilisent souvent la même tactique pour analyser le monde, serait-il donc impossible que voyants et aveugles ne puissent se représenter les choses de la même manière ?

30,00

Collection: Subcollection: Corpus Tactilis "Theoria" Tags: ,
  • 978-2-36593-021-5

Sommaire

Préface

Chapitre I

Toucher et représenter le monde

Chapitre II

Images, lignes et figure/fond

Chapitre III

Les aveugles et le dessin en contour

Chapitre IV

Le dessin réalisé par les aveugles

Chapitre V

L’évolution du dessin

Chapitre VI

La perspective

Chapitre VII

La métaphore

Chapitre VIII

Impressions et universaux

Chapitre IX

Esquisses de conclusions

Références

John Miller KENNEDY (text)

John Miller Kennedy a été professeur de psychologie à l’Université de Toronto. Retraité.

Brigitte BOYER (traduction)