Recherches en cours

L’équipe des Doigts Qui Rêvent travaille régulièrement avec des équipes de recherche autour du livre jeunesse accessible. Cela aboutit souvent à des albums qui intègrent notre catalogue. 

Tactilivre

TIBonTab

Haptic-Books

Tactilivre, le livre tactile comme outil de communication et d’intervention précoce (2022)

Recherche participative coordonnée par Florence Bara (enseignante-chercheuse à l’Université Jean-Jaurès de Toulouse) et soutenue par la FIRAH (Fondation Internationale de la Recherche Appliquée sur le Handicap).

Contexte du projet :

Le livre illustré est un outil qui permet de faciliter les interactions entre l’enfant et l’adulte et le développement langagier. Alors que la majorité des enfants est très précocement confrontée à la richesse du langage écrit et dispose de supports variés, la situation est différente pour de nombreux enfants en situation de handicap. Peu de livres adaptés sont disponibles, ce qui rend plus difficile les pratiques de lecture. Ce projet conçu dans une démarche participative impliquant l’ensemble des usagers (enfants, familles, professionnels) a deux objectifs principaux :

  1. concevoir des livres tactiles adaptés et accessibles à ces jeunes enfants (en partenariat avec la maison d’édition Les Doigts Qui Rêvent) ;
  2. analyser l’activité de lecture partagée et l’utilisation du livre dans trois contextes (en famille, en institution et en inclusion scolaire), afin d’élaborer des propositions pédagogiques et éducatives concrètes pour soutenir les pratiques de lecture.

Participation à la recherche :

Cette recherche participative impliquera les familles, les professionnels et les enfants.

Nous recherchons des parents d’enfants ayant une déficience visuelle et/ou un trouble du développement intellectuel (âgés de 2 à 6 ans) qui voudraient s’impliquer dans ce projet avec leur enfant.

Votre participation est souhaitée à plusieurs niveaux mais vous pouvez ne vous engager que pour certaines des étapes présentées ci-dessous :

  • Répondre à une enquête (questionnaire ou interview) destinée à faire un premier état des lieux des pratiques de lecture en situation familiale et des livres utilisés.
  • Participer à des ateliers de co-conception d’un livre tactile adapté pour les jeunes enfants.
  • Participer à des séances de lectures avec votre enfant. Ces séances seront filmées (si vous le souhaitez il est possible de ne filmer que les mains et d’enregistrer en audio les commentaires verbaux). Ces séances se feront en présence d’une chercheuse au moment de votre choix et dans l’endroit de votre choix.
  • Participer à l’élaboration d’un guide pratique à destination des parents pour encourager la lecture partagée et proposer des conseils et des supports.

Pour participer à cette recherche collaborative ou pour des renseignements complémentaires ou merci de contacter : florence.bara@univ-tlse2.fr

Logo CLEE ((Cognition, Langues, Langage, Ergonomie), Logo FIRAH, Laboratoire Cherchons pour voir, Université Toulouse Jean Jaurès, Logo Les Doigts Qui Rêvent

TIBonTab, Tactile illustrated book on tablet (2017-2022)

2017-2018 : Un préprototype conçu et testé : “La Chasse à l’ours”

Le volet recherche et prototypage de ce projet innovant a été soutenu financièrement par la Fondation Free et la Fondation AFNIC pour la solidarité numérique.

Depuis quelques années, la population des enfants déficients visuels a changé. Ils sont majoritairement malvoyants sévères et avec troubles associés. Or ce n’est pas à eux de s’adapter aux livres, mais aux livres de s’adapter à ces enfants.

En 2017, le préprototype TIBonTAB comprenait une adaptation de trois doubles pages de l’album tactile LDQR « La Chasse à l’ours » qui associaient des illustrations haptiques (Valente, 2015) à des bruitages et ambiances sonores déclenchés via des tissus connectés et sur tablette un fac-similé de livre numérique permettant de personnaliser les paramètres de lisibilité du texte. De cette première étape exploratoire, il est ressorti qu’en termes d’ergonomie, dans le cadre d’une activité de lecture « plaisir », il était difficile de demander à l’enfant de manipuler simultanément ou alternativement un livre tactile et une tablette. LDQR devait donc choisir entre deux solutions de livre augmenté : intégrer l’intelligence dans le livre ou bien déporter l’intelligence dans une tablette. L’une et l’autre solution comportant des avantages et des inconvénients (en termes de coûts de fabrication, de développement, de diffusion-commercialisation, de contraintes d’usage notamment), l’équipe a décidé en 2018 de ne pas choisir entre ces deux solutions, chacune apportant des réponses spécifiques à des publics différents. L’équipe a décidé de scinder le projet en deux. 

2019 à aujourd’hui :  2 prototypes  TIBonTab Tactile et TIBonTab Numérique

À l’analyse des tests du préprototype “La Chasse à l’ours”, l’équipe des Doigts Qui Rêvent a décidé de developper deux prototypes distincts, l’un tactile, l’autre numérique, en partenariat avec les laboratoires de recherche suivants:

  • DIPHE (Développement Individu Processus Handicap Éducation) de l’Université Lumière Lyon 2,
  • CHArt (Cognition Humaine et Artificielle) et son équipe THIM (Technologies, Handicaps, Interaction, Multimodalités) de l’Université Paris 8,
  • SMAS (Développement sensori-moteur affectif et social) de l’Université de Genève.

TIBonTab Tactile : “Kapi Capitaine” 

Le volet recherche et prototypage de ce projet innovant est soutenu financièrement par le Ministère de la Culture (au titre de l’appel à projets « Service numérique innovant » remporté en 2019 via le laboratoire CHArt) et par la Région Bourgogne-Franche-Comté (au titre du fonds de développement des usages innovants du numérique).

Le premier prototype « Kapi capitaine » est un album tactile inédit écrit et illustré par Lucie Félix d’après l’idée de scénario haptique de Dannyelle Valente, conception et design tactile de Solène Négrerie (LDQR), création sonore de Damien Félix pour la musique et Ludovic Rocca (Benjamins media) pour les atmosphères sonores, conception électronique et logicielle de Guillaume Bertrand. Cet album intègre des tissus connectés servant à déclencher des sons et atmosphères sonores selon la gestuelle des lecteurs. Le premier objectif visé lors de sa conception est de disposer d’un album tactile immersif et cognitivement allégé, prioritairement à destination des enfants aveugles. Les illustrations tactiles de cet album font sens intuitivement pour eux grâce aux manipulations, aux indices sonores et aux consignes de gestuelles intimement mêlées à l’histoire. Le second objectif visé est de disposer d’un objet fini robuste, facile à utiliser tant pour des enfants que pour des parents aveugles, mais aussi facile à entretenir et à recharger.

En 2021, le prototype final fabriqué en 8 exemplaires a été testé avec des enfants déficients visuels. Le premier volet a porté sur l’évaluation de la compréhension du prototype lors d’une expérience réelle de lecture. 22 enfants déficients visuels (6 filles et 16 garçons) âgés de 3 à 13 ans ont participé aux séances de lecture du livre Kapi Capitaine. Parmi ces enfants, 15 sont aveugles et 7 malvoyants (malvoyance sévère ou profonde). Le deuxième volet a porté sur l’étude de l’utilisabilité du prototype auprès des professionnels de la déficience visuelle (enseignants spécialisés, ergothérapeutes, etc.).

Au 1er semestre 2022, la phase de développement du support final à commercialiser est engagée. Le Fonds de dotation Lucie Care soutient le financement de la fabrication et diffusion  des 50 premiers exemplaires.

test page 1 Kapi par un enfant déficient visuel

TIBonTab Numérique : “Émile veut une chauve-souris” 

Le volet recherche et prototypage de ce projet innovant est soutenu financièrement par le Ministère de l’Éducation nationale (au titre de l’appel à projets « EDU-UP» remporté en 2019) et par la Région Bourgogne-Franche-Comté (au titre du fonds de développement des usages innovants du numérique).

Le deuxième prototype, qui s’intitule « Émile veut une chauve-souris », est une adaptation (texte et illustrations) numérique au format standard EPUB3 de l’album jeunesse éponyme de Vincent Cuvellier et Ronan Badel paru aux éditions Gallimard.

À travers cette première adaptation numérique, LDQR développe un concept de livres numériques illustrés personnalisables à utiliser en toute autonomie par les enfants en situation de handicap (malvoyants sévères, mais aussi aux enfants avec d’autres troubles). Le texte est à lire, mais aussi à écouter (version audio avec bruitages). Chaque illustration est à découvrir en choisissant l’un des 5 niveaux de lisibilité : 1) au plus proche de l’original, 2) suppression des éléments de décor superflus, 3) simplification des personnages et suppression de la perspective, 4) suppression des éléments de décor pour ne conserver que les personnages, 5) simplification du personnage principal. En plus des illustrations accessibles, des animations visuelles et sonores ont été intégrées pour aider à la compréhension.

L’objectif est :

  1. de rendre le rapport au livre et à la lecture encore plus attrayant grâce à l’accès aux illustrations (meilleure compréhension, meilleure mémorisation).
  2. de permettre aux nombreux enfants à besoins particuliers d’une classe ou d’une fratrie de pouvoir suivre simultanément en toute autonomie le même livre que les autres enfants et ainsi d’accéder à une scolarisation plus égalitaire et à une culture commune avec les autres enfants.
  3. d’aider les accompagnants notamment les enseignants non spécialisés à mieux comprendre le handicap et l’accessibilité numérique, à mieux évaluer ce que voient leurs enfants/ élèves (lisibilité, compréhension) et les besoins spécifiques (pédagogiques notamment) qui en découlent
  4. de faire évoluer les pratiques éditoriales en France et à l’étranger pour la constitution d’une véritable offre quantitative et qualitative de livres accessibles illustrés

La réalisation de l’adaptation des illustrations par Yuvanarat Phiem et Anaïs Brard (LDQR) a été conçue avec les conseils des professionnels Marjolaine Baillet, Anne-Céline Blanc, Céline Chopin, Frédéric Hillon, Nathalie Fitton, Françoise Le Gal, Sophie Maurel et Françoise Porte. Les prestataires suivants ont collaboré à ce prototype : réalisation sonore de Ludovic Rocca (Benjamins media), conception du livre numérique par Ludovic Bal (Réseau Canopé)

Une ontologie des différents calques des illustrations, a été développée afin de fluidifier le travail de programmation informatique du livre numérique accessible avec le Laboratoire d’Informatique de Bourgogne -LIB- de l’Université de Bourgogne.

En 2021, à partir des retours des tests terrain du prototype de 2020 (base 5 illustrations du livre), le prototype final de l’intégralité du livre a été conçu puis testé avec 14 enfants déficients visuels âgés de 5 à 13 ans afin de définir si le livre numérique conçu est bien adapté à des enfants présentant des profils de déficience visuelle très variés. Le second volet des tests a porté sur l’utilisabilité de l’EPUB par les enseignants et les professionnels de la déficience visuelle.

Les derniers développements de l’EPUB ont porté sur une meilleure lisibilité du texte, sur l’ergonomie du menu et du déclenchement des animations visuelles.

La commercialisation est programmée pour 2022.

fonction pointage Emile

Haptic-books (2015-2018)

Fond National Suisse  – Laboratoire du Développement Sensorimoteur- Affectif et social  – Université de Genève 

Plusieurs recherches ont montré que les enfants et les adultes aveugles ont des difficultés à identifier les objets représentés dans les images tactiles traditionnelles produites à l’aide de techniques telles que le dessin en relief, le thermoformage ou le gaufrage. Pour créer des illustrations mieux adaptées à l’expérience perceptive des enfants, Les Doigts Qui Rêvent a été partenaire du projet de recherche Haptic-books coordonnée par Édouard Gentaz et Dannyelle Valente à l’Université de Genève. Les chercheurs ont testé un nouveau type d’illustration qui explore la simulation des expériences du corps en interaction avec les objets. Il s’agit de mini-scénarios en 3D que l’enfant explore avec ses deux doigts. De ce projet a résulté le prototype « Balade des Petits Doigts » co-conçu par l’équipe de recherche et Les Doigts Qui Rêvent. Ce principe d’exploration gestuelle avec les deux doigts a été notamment appliqué aux nouveaux prototypes de livres multisensoriels du projet Tibontab tactile, en particulier le prototype “Kapi Capitaine”.  

Dans la presse : 

https://www.sciencesetavenir.fr/decouvrir/livres/des-livres-illustratifs-pour-enfants-en-situation-de-handicap-visuel_151384?fbclid=IwAR28XJm4DYZAq56r6fiO_kqG8AeZ5ugPFC6o9jQ60LdBpwqafosewTNBZ-0

https://www.zmescience.com/science/news-science/new-tactile-book-helps-blind-children-better-grasp-the-world/