Prendre la main de son enfant et lui apprendre demain

Alicyn Kay FERREL

[…] Cette nouvelle édition continue à refléter notre confiance en vous, en tant que parents, et en la capacité de tous les enfants aveugles, malvoyants ou multihandicapés de grandir et d’apprendre pour atteindre leur plus haut potentiel. Sans nier l’importance de tous les professionnels qui vont entrer dans votre vie et dans celle de votre enfant, vous devez vous rappeler que vous êtes le seul avocat sur lequel votre enfant puisse toujours compter. Aucune autre personne ne peut remplacer la connaissance que vous avez de votre enfant et l’amour que vous lui portez. Ce livre tente de tracer une voie un peu moins écrasante en vous donnant des conseils et en vous proposant des activités que vous pourrez suivre à votre façon, en vous permettant de choisir à quel moment vous voulez commencer et quel parcours vous sentez être le meilleur pour votre enfant. […]

La première édition de Aider votre enfant défilent visuel à apprendre et à grandir, paru en 1980, avant que les services préscolaires et l’intervention précoce ne soient généralisé. Son livre fût réédité en 2011, pour permettre de le réactualiser, avec les lois plus récentes. 

25,00

Collection : Sous-collection : Corpus Tactilis "Pragma"
  • 978-2-916170-101-4

Alicyn Kay FERREL (texte)

Alicyn Kay Ferrell, a commencé sa carrière comme éducatrice après avoir travaillé pour un avocat aveugle, qui lui a suggéré d’enseigner à des enfants aveugles. L’avocat, Harold E. Krents (auteur de To Race the Wind), lui a dit qu’elle « serait dure avec les enfants aveugles ». Bien qu’il soit impossible de savoir exactement ce qu’il voulait dire, Kay a toujours pensé qu’il voulait qu’elle ait des attentes élevées pour les enfants malvoyants. Son influence a non seulement changé sa vie, mais elle demeure un élément essentiel de sa philosophie sur la déficience visuelle. Suite à cette rencontre, Alicyn Kay devient enseignante.  Elle travaillera avec des enfants, des adultes, mais elle avoue avoir un amour inconditionnel pour les nourrisson. Elle croit que la cécité affecte la façon dont un enfant apprend, et non ce qu’il peut apprendre, et considère la déficience visuelle comme une possibilité plutôt que comme une limitation. Pour son travail, Alycin Kay a reçu plusieurs prix et se sent privilégiée d’avoir travaillé avec des familles au fil des ans.