De la cécitude

Martin MILLIGAN et Bryan MAGEE

Deux professeurs de philosophie. L’un, voyant, pose des questions à l’autre, aveugle, par écrit, en huit lettres. Cet échange sera interrompu par la mort de celui qui ne voit pas. « Il était convaincu que les voyants exagéraient ce qui n’était souvent (pas toujours) que des différences mineures parmi d’importantes, au point d’en arriver à une discrimination injuste envers les aveugles : et sa préoccupation principale était de rectifier ce qu’il considérait comme une conception erronée et l’injustice qui en résultait ».

C’est un clin d’œil au concept de « négritude » d’Aimé Césaire. La philosophie a toujours été intéressée par la cécité depuis la fameuse Question de Molyneux. Et il est intéressant de lire ce dialogue où le voyant pose les questions les plus banales à l’aveugle qui lui prouve qu’on peut comprendre et appréhender le réel même si on ne le voit pas.

25,00

Collection : Sous-collection : Corpus Tactilis "Theoria" Étiquettes : ,
  • 978-2-36593-008-6

Martin MILLIGAN et Bryan MAGEE (texte)

Bryan Edgar Magee (1930-2019) est un professeur britannique de philosophie, également homme de radio et homme politique. Il a été député travailliste. Il est surtout connu pour être un vulgarisateur de la pensée philosophique. 

Martin Milligan (1923-1993), aveugle, professeur de philosophie, éducateur, et auteur. De 1959 à 1989, il a été lecturer en philosophie à l’Université de Leeds, a pris la tête du département, et fut administrateur de la Faculty of Arts. Cofondateur du Edinburgh Peoples Festival.